Notre Projet

Redonner ses lettres de noblesse au stage de sensibilisation à la sécurité routière

Ce n’est un secret pour personne, le marché des stages de récupération de points a connu ces dernières années des bouleversements importants. A la suite du décret de Juin 2012 libéralisant le marché, de nombreux organismes ont vu le jour. Les prix des sessions ont baissé entrainant la fermeture de structures de taille diverses. Structures qui étaient calibrées pour des prix de vente élevés et donc incapable de s’adapter à un retournement aussi rapide du marché.

Qui est le véritable responsable ? Les grosses structures qui n’ont pas su utiliser leur leadership pour mieux partager la valeur ajoutée dégagée et assurer ainsi une stabilité à l’ensembles des acteurs, les animateurs dont certains ont créé leur organisme venant ainsi concurrencer les centres existants, les Portails de diffusion qui ont accéléré le phénomène en donnant de la visibilité à des sessions vendues à des prix très compétitifs, la baisse du pouvoir d’achat des français depuis 2008… Difficile d’apporter une réponse. La vérité se situe probablement entre ces lignes.

Une chose est sûre néanmoins, la profession est composée d’une multitude de talents sincères qui ont le même objectif : former chaque jour les automobilistes à une conduite plus sûre pour sauver des vies. Il suffit d’assister à un stage de sensibilisation à la sécurité routière pour se rendre compte à quel point les animateurs s’impliquent à chaque session pour transmettre leur message. A quel point ils donnent tout ce qu’ils ont pour faire en sorte qu’en repartant chaque stagiaire puisse se dire « Je vais essayer de changer mon comportement pour pallier à l’erreur des autres le moment venu et éviter ainsi l’accident ».

Comment se fait-il qu’une profession aussi importante ne bénéficie-t-elle pas des conditions matérielles nécessaires pour effectuer son métier dans les meilleures dispositions ? Inutile de tenter de répondre à cette question, ça serait une perte de temps !

Chez IDStages, on préfère se poser la question « comment améliorer les choses ? » Et nous avons notre petite idée sur la question.

Mettre l’automobiliste dans les meilleures conditions d’apprentissage pour investir sur lui-même

Chez IDStages on accorde une importance cruciale à chaque étape clé de la chaine de valeur. Dès l’inscription réalisée, le dossier du stagiaire est pris en charge par des conseillers spécialisés dans le permis à points pour passer au crible les points importants : solde de points, cas de stages, documents nécessaires… Avant le stage, nous communiquons aux conducteurs les informations utiles concernant le lieu de leur session (itinéraire, horaires précises, informations pour se garer, points de restauration…) pour nous assurer qu’ils soient à l’heure le jour J et dans les meilleures dispositions pour se remettre en question. Enfin, chaque session est préparée avec le plus grand soin pour qu’elle soit une expérience enrichissante et inoubliable pour chaque participant l’incitant à remettre en question ses certitudes sur la conduite. Bref, nous sommes convaincus qu’une formation réussie nécessite d’excellents animateurs mais aussi des candidats placés dans les meilleures dispositions pour bénéficier d’un enseignement de qualité.

Animateurs et centres : travailler main dans la main

Centres et animateurs doivent converger vers le même objectif et partager la même passion. Un respect mutuel permet de créer des synergies, partager les meilleures idées et apporter de la valeur au marché. Les formations seront de meilleures qualités, l’enseignement mieux transmis et les conducteurs, satisfaits d’avoir investis sur leur permis mais aussi sur eux-mêmes et susceptibles de transmettre ce qu’ils ont appris autour d’eux.

Prolonger l’accompagnement au-delà-du stage :

Nous sommes convaincus que le stage de sensibilisation à la sécurité routière n’est que la première pierre à l’édifice pour un changement durable dans le temps des comportement routiers. Voilà pourquoi nous travaillons sur l’élaboration de formations complémentaires, du coaching personnalisé à l’atelier de groupe, pour accompagner les conducteurs. Les entreprises sont des partenaires idéaux pour ce type d’action. Avec des salariés mieux formés aux risques routiers et mieux à même de conserver leurs points sur leur permis, les entreprises réduisent leur turn over et améliorent le bien-être de leurs collaborateurs.

Bref, tout le monde sort grandi de ce projet : les stagiaires qui améliorent leur conduite et conserve leur permis, les animateurs qui accomplissent leur mission dans les meilleures conditions et transmettent leur passion et les centres organisateurs qui voient leurs efforts récompensés. Voilà une chaine de valeur réussie et utile à tous !